@ Festival de la Poutine de Drummondville 2016 ©Scènes Francophones

Festival de la Poutine de Drummondville : retour sur un samedi de folie


Le festival de la Poutine de Drummondville a fêté sa 9e édition ce dernier week-end d’août 2016 ; nous y étions le samedi et nous vous le racontons !


Poutine et bon son, il ne nous en faut pas plus pour nous convaincre de nous rendre jusqu’à Drummondville, petite municipalité du Centre-du-Québec. Pour sa 9e édition, le fameux Festival de la Poutine initié par le groupe les Trois Accords affiche complet, avec en têtes d’affiche Bernard Adamus, les Cowboys Fringuants et Eric LapointeNous avons profité du 2e jour de festivités qui mettait à l’honneur la chanson à texte  de Philippe Brach, le hip-hop de Koriass et le folk-rock country des Cowboys Fringants.

Philippe Brach, auteur-compositeur-interprète a ouvert le bal des concerts ce samedi. Roi de la balade très musicale avec forte présence de la guitare acoustique posée en écoute, Philippe Brach et ses musiciens s’illustrent au contraire très « punchy » sur scène. En tenue de samouraï rouge flambloyant, Philippe Brach s’est improvisé porteur de bonheur. Le chanteur termine en laissant toute la place à ses musiciens qui nous ont donné un bœuf de fin d’un hostie d’entrain qui fait plaisir à voir et à entendre. Définitivement, la prestation n’a rien à envier au MarineLand !

Koriass, à l’instar d’autres groupes de hip-hop (Dead Obies pour ne citer qu’eux), assure la qualité du hip-hop francophone, loin des stéréotypes et dans la recherche des textes. On retiendra de la performance le titre « L’enfant de l’asphalte« , tiré de l’album Petites Victoires sorti en 2011 qui n’a pas pris une ride. Pour souligner la camaraderie plus que présente au festival, Koriass nous a soufflé une émouvante reprise des « Etoiles filantes » des Cowboys Fringants.

L’esprit festif et les textes engagés attendus des Cowboys Fringants étaient au rendez-vous pour clôturer cette deuxième journée. Ils n’ont cessé de nous le répéter, le groupe est présent sur les scènes québécoises et internationales depuis 20 ans et possède plus de 100 chansons à son répertoire. De quoi faire oublier un instant les paroles à Karl Tremblay, le vaillant chanteur présent depuis les débuts. A l’écoute de son public, le groupe a offert des moments de paix, de manifestations aussi mais toujours dans l’ambiance entraînante que fédèrent le violon, l’accordéon et les paroles reprises en chœur par la foule.

Et pour finir… il nous a fait chaud au cœur de retrouver Les Trois Accords sur scène aux côtés des Cowboys Fringants venus envoyer leur titre « Saskatchewan« . Merci à eux et aux organisateurs pour cette belle édition qui va sur sa 10ème année prometteuse !


Site du Festival de la Poutine de Drummondville


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s