Tole Froide - Scenes Francophones

TÔLE FROIDE : un lion et un crocodile


Tôle Froide : un trio de lyonnaise punk qui a des choses à dire !


Soutenez le 1er numéro de notre revue Soubresaut sur Ulule : ulule.com/creation-editions-veliplanchistes


  • Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Leslie : Nous sommes trois, Pauline (à la batterie, aussi membre de KCIDY et Satellite Jockey), Morgane (à la basse, aussi membre de Calanques) et Leslie (aux synthés, aussi membre de rien du tout).

Pauline : Leslie est modeste. Elle co-dirige un merveilleux label de copains (AB records), et fais mille choses géniales avec ses mains et sa tête !

  • K7, est-ce votre premier album ?

Leslie : Avec ce projet là oui, mais Pauline a déjà sorti des trucs KCIDY (Pursuit, Running on the Roof, Lost In Space) et avec Satellite Jockey (Falling), et Morgane a aussi sorti un EP avec Calanques (Sòm, Sòm).

  • Pourquoi K7 ?

Leslie : Bêtement parce que c’est une cassette…
Morgane : On était aussi obligées d’écrire un truc dans Soundcloud.

  • Question pour Leslie qui gère aussi le label Alligator Baby : peux-tu nous parler d’AB records ? Qu’elle est sa ligne éditoriale ? Comment choisissez-vous les artistes avec lesquelles vous aller travailler ?

AB records est né il y a 5 ans de la volonté qu’on avait avec deux copains (Valentin alias Maramé et Antoine alias Sierra Manhattan) d’éditer des trucs. Alors on a fait nos premiers CD et fanzines avec un logo de crocodile et aujourd’hui on sort environ un EP par mois !

Par contre on n’a pas vraiment de ligne éditoriale, si ce n’est celle d’écouter les projets qu’on nous propose ensemble et de ne le sortir que s’il fait l’unanimité. L’idée c’est de sortir les artistes qui ne sont pas trop loin géographiquement pour pouvoir les aider concrètement, avec le label on ne fait aucune promo, aucune comm’, du coup on essaye surtout de créer une famille bienveillante où tout le monde peut se filer des coups de pouce pour organiser des concerts, enregistrer, masteriser, etc.

  • Comment appelleriez-vous votre style de musique ?

Pauline : Trop dur de s’auto-décrire. J’ai pas l’impression qu’on essaie de coller à quelque style que ce soit. On se réunit toutes les trois et pouf ! ça fait un truc chelou et trop bien !

Morgane : Je pense aussi qu’on écoute des trucs assez différents toutes les trois, suffisamment pour que ça fasse un mélange bizarre qu’on aime bien.

  • Êtes vous des fans de Mylène Farmer ?

Leslie : En quelque sorte oui, en tout cas ce morceau-là, absolument ! Mais ce dont on est vraiment fan c’est l’album Goumandises d’Alizée et c’est Mylène Farmer qui a écrit les textes et elle l’a produit avec son compositeur Laurent Boutonnat.

Pauline : Désolée je ne peux pas dire que je suis fan d’Alizée… Hahaha. C’est Morgane et Leslie qui le sont 🙂

Morgane : J’ai vraiment été une très grande fan de Mylène Farmer et Alizée, petite. Je crois que je sais plus trop pourquoi j’ai adoré Mylène Farmer, par contre je reste fan d’Alizée..

  • Que pensez-vous des scènes rock actuelles ? Et des scènes francophones à Lyon ?

Leslie : Je ne connais pas trop de groupes qui se définissent comme « rock » du coup j’ai un peu de mal à répondre… Mais je pense que la scène indépendante actuelle, c’est ce qu’il y a de plus beau, plein de styles s’entrecroisent dans les salles indépendantes en France (de l’indie pop, au punk à la noise), les choses me paraissent si décloisonnées que j’ai du mal à définir une scène. Pour ce qui est de la scène francophones à Lyon, je ne suis pas sûre qu’elle existe non plus, Lyon n’est vraiment pas une ville de « scènes », en tout cas dans le milieu dans lequel on joue et organise des concerts. Mais il y a des groupes très chouettes qui utilise le français comme Clara Clara, Kcidy, DYmanche…

Pauline : Comme Leslie, je n’ai pas le sentiment de faire partie d’une scène locale. Encore moins d’une scène francophone… Perso, je chante en anglais et en français. Ca dépend du groupe, de la chanson, de l’énergie… C’est pas très réfléchi en fait. Haha

Je crois que c’est plus sur le fonctionnement et les attentes que l’on se retrouve avec d’autres groupes / personnes de la « scène indépendante lyonnaise » ! On fait de la musique sans trop se prendre au sérieux, on organise des concerts pas chers avec nos ptits bras pour des groupes qu’on aime trop, on est fauchés, on autoproduit nos musiques, on enregistre avec des potes, on fait de jolis objets parce qu’on est attaché.e.s à l’objet… et on fait la fête ensemble !

  • Vos chansons ont des formats très courts, guère plus de 2min, parfois moins. Qu’est-ce qui vous plaît dans le format court ?

C’est comme ça qu’on fonctionne naturellement, on compose tout à trois, la musique et les textes, c’est peut-être un truc d’adrénaline !

  • On aime beaucoup le prénom Michel, vous aussi, non ?

Oui, on aime beaucoup Louise Michel surtout et Michelle de Belmont Witch!

  • Votre pochette d’album est très intéressante ! Pouvez-vous nous en parler ?

Leslie : La pochette c’est une peinture de notre bien-aimé Régis Turner, on lui a laissé carte blanche parce qu’on lui fait vraiment confiance, il s’est donc inspiré de notre univers, et on a vraiment été émues en découvrant ce qu’il avait fait.

Comme on peut l’entendre dans nos chansons les violences policières nous coupent vraiment le souffle, contre l’état d’urgence permanent et l’impunité des forces de l’ordre, il va falloir lutter.

Morgane : Je crois que le mouvement social contre la loi travail l’année dernière a changé beaucoup de choses pour beaucoup de gens, en tout cas dans notre entourage. Particulièrement le regard qu’on porte sur la police, même si c’était déjà bien là après la mort de Rémi Fraisse… entre autres. Ça a bien inspiré nos paroles et du coup certainement la pochette de Régis Turner.

  • Je trouve vraiment intéressant la manière dont l’album a été enregistré, entendre tous vos commentaires, les rires, etc. Était-ce un parti pris dès le départ ?

Leslie : Oui ça nous a semblé évident, si on nous a déjà vues en live, on sait qu’il nous arrive assez souvent de se marrer au milieu des morceaux, parce que Leslie se trompe de note ou que la disto de Morgane s’est mise en marche toute seule ou encore que la grosse caisse de Pauline se barre dans le public !

Morgane : « que la disto de Morgane s’est mise en marche toute seule » haha : C’est juste que j’ai toujours pas compris comment ça se règle.

  • La fin de la chanson « Cours Valou ! » nous a beaucoup fait rire ! 

Aaaah c’est une chanson sur un ami très sportif et végétarien comme nous, enfin on est végétariennes pas sportives, comme on l’aime on a écrit une chanson sur lui, la dernière phrase c’est juste « j’aime pas regarder, les courses de ski en Norvège », parce qu’il en regarde et que nous on aime pas ça.

  • Avez-vous des artistes chantant en français à recommander ?

Taulard, DYmanche, Présent Parfait, Régis Turner, Train Fantôme, BALLADUR.

Morgane : Je propose de rajouter un groupe (presque que) de filles de Lyon, parce que je suis vraiment très fan : LITIGE. Et d’autres filles supers aussi : AREVA (et son nouveau projet LV2) + THEOREME.


Bandcamp de Tôle Froide


On est sur Ulule pour le lancement de notre maison d’édition !
>> ulule.com/creation-editions-veliplanchistes/


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s