KT Gorique @Moloco - festival GeneriQ - ©Soubresaut

KT GORIQUE + CABADZI : rap au festival GénériQ


KT Gorique, Biffty & DJ Weedim et Cabadzi étaient au Moloco, scène phare du festival GénériQ pour la partie Belfort-Montbéliard. Retour sur la soirée rap du festival d’hiver de l’est de la France créé sur une initiative des Eurockéennes.


KT Gorique

C’est au milieu du jeune et (très) masculin public que la soirée s’est déroulée, initiée par une boule d’énergie bien féminine de la rappeuse suisse KT Gorique, accompagnée de son DJ et de son break-dancer.

La Suisse est présente dans ses textes, de même qu’une une envie de retrouver des valeurs simples de solidarité, d’énergie partagée. Elle le dit, ses textes, elle les vit, l’important étant le moment présent, sans doute pourquoi elle s’est faite couronnée championne d’improvisation rap à N.Y.C. En cette soirée, peu de freestyle sur scène mais la prêtresse du show, dompteuse des mots, impose son flow.

C’est bien le style inspiré du hip hop des States, qu’elle propose en reprise « mais à sa sauce », qui transcende les cultures et rayonne sur des « good vibes » qui méritent bien un titre de chanson. Un concentré de bonnes énergies qui se retrouve dans la mixtape Ora.

Cabadzi

Le relais est pris avec Cabadzi, duo venu de la scène nantaise, bien apprêtés, entourés d’une animation 2D inspirés des films de Bertrand Blier (Les Valseuses, Tenue de soirée…). Très forts dans la montée en puissance, théâtralisée, scénarisée, cinématographiée, ils se libèrent vite de leurs uniformes. Fidèles aux films de Blier, les « types » donnent dans la provocation, la sexualité déculpabilisée, les grandes histoires de cœur qui nous construisent et nous déchirent, le lot d’aventures qui fait savourer les dérives de la cavale.

Quand l’un, barbu et tatoué joue du ukulélé, l’autre, déchirant, se déhanche devant un corps sensuel projeté sur scène, tels des focus, des plans sur leurs personnages. Chacun dans leur coin, dos tourné, toujours ensemble, les compères célèbrent, parfois saupoudré du son du beatmaker, le hip hop à la Blier.

Biffty & DJ Weedim

On terminera cette soirée rap un peu plus à l’écart de la cohue inspirée par Biffty & DJ Weedim et leur album Boulangerie française dont le volume 2 sort en février. Découverts sur Youtube et une collaboration avec Nusky, le rappeur de Neuilly fait désormais l’unanimité parmi le public en besoin de se défouler, malgré des paroles très sexistes et potaches. Cliché.

Les mecs sont déchaînés sur scène, ils mettent le bordel, rentrent dans le lard. Gare aux fachos qui, sans nul doute, ne se sont pas égarés dans la salle !

 


Festival GénériQ


 

3 réflexions sur “KT GORIQUE + CABADZI : rap au festival GénériQ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s