PANTIN PLAGE – Parasol, 1er album chatoyant


Pantin Plage nous emmène en vacances… sous le soleil exactement ! Qu’on se le dise, le froid d’hiver n’aura pas d’effet sur nous grâce à Parasol.


« Main dans la main, aventure sans lendemain », nous voilà parti·e·s en jolie compagnie, en douceur, sur une plage brésilienne qui fait du bien aux oreilles. Cliché sur la musique sud-américaine qui réchauffe le cœur ? Oui, parfaitement ! Mais en français s’il vous plaît, l’un n’empêche pas l’autre.

La bossa nova de Pantin Plage se mêle aux sonorités d’une guitare électro planante, aux limites parfois d’un ton rétro, qui n’est pas pour déplaire.

Quelques chansons et airs rappellent que la scène francophone maîtrise l’électro, les touches synthé jouent avec les percussions latines, et tout ce petit monde s’entend à merveille.

La voix est calme, tranquille, parfois presque boudeuse, mais peu importe, on aime qu’elle nous promène d’une patinoire 80s à la baie de Valparaiso et son instru qui sonne comme une jolie fin d’après-midi.

« C’est le printemps, je vomis des fleurs de couleur », soit. La rythmique et les mélodies estivales cachent une mélancolie appuyée. Les peines de cœur, l’errance solitaire, les soirées pour se donner mal au crâne… On n’oublie pas que la musique est un très bon exutoire. Les « chalala » répétés font façade, litanie qui endort, mais il faut apprendre à écouter les textes.

Pantin plage @ Abi Friard
Souvenir de leur concert au Beau festival 2018

Parasol, le premier album du groupe parisien, promet des lendemains heureux – ce qu’on leur souhaite. La préférence va aux chansons aux airs brésiliens, mais l’opus entier se tient, le ton du voyage est donné. Ouverture sur une AC Cobra qui nous promet de voir défiler du paysage, quelques haltes ensoleillées (Acapulco, Valparaiso…), et une fin de route nonchalante, où l’on « s’endort sous les tropiques ». Les cigales rejoignent les musiciens à la toute fin (si, si, tendez l’oreille !).

L’occasion d’apprendre que l’on peut voir danser les dinosaures en Éthiopie, et ça, ça n’a pas de prix !


Site & Bandcamp de Pantin plage

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s