JAUNE et sa Promesse : une envolée en live

CONCERT


Jaune était en concert au Hasard Ludique ce 6 février dernier ; Jean Thévenin, de son nom, révélait au public son nouvel EP, La Promesse.


C’est un concert amical, familial. Jaune fait monter sa famille sur scène : sa sœur au violon, ses « cousins » de cœur… Une foultitude d’invités sont présents à ce release party réussi. On notera la participation de Halo Maud, de David Stanks et de Malik Djoudi. François de Frànçois & The Atlas Mountains se trouve sur le côté de la scène, admirant le show ; Judah Warsky – auteur d’un texte chanté par Jaune – est dans le public, dans lequel on aperçoit aussi O (Olivier Marguerit, qui vient d’ailleurs de sortir un nouvel album), une moitié du duo Peur Bleue… La scène chanson-pop en français se soutient ! Sans oublier Bumby – que l’on avait vu en première partie de la release party du nouvel album de Judah Warsky – , son duo sur scène, qui a lui aussi sorti un bel EP en novembre dernier.

En première partie – très très courte, mais intéressante : David Numwami, anciennement connu sous le nom de scène Le Colisée (que l’on aimait beaucoup); aussi présent dans le clip du titre « En sommeil ». Artiste à suivre !

D’abord au clavier, le batteur de cœur reprend ses baguettes pour « En sommeil », puis « La lueur », son titre phare (sans mauvais jeu de mots).

Un peu mal assuré au début, le chanteur reprend confiance et devient drôle, poétique. Quelques anciennes chansons sont reprises avec brio : « Le plancton » en duo avec Malik Djoudi et sa voix si particulière, androgyne.

Le concert se transforme en petit spectacle lorsque l’un est invité à jouer du tambourin, les autres – une troupe – à danser sur dans le public avant de monter sur scène. Le concert se finit : Jaune est dans la fosse, avec nous, dansant et applaudissant ceux à qui il a cédé la place.

On pourra peut-être lui reprocher la grande utilisation de sons déjà enregistrés, passés depuis les platines dans l’ombre. Mais cela lui permet aussi de bouger sur scène, de serrer l’épaule de l’un, de se laisser aller à des mouvements de danse.

Avec son air de grand adolescent et sa voix claire, Jaune s’affirme en solo et gagne le public.


CHRONIQUE


Déjà auteur de deux opus, Jaune revient sur le devant de la scène avec La promesse, un nouvel EP réussi. S’émancipant du groupe Frànçois & The Atlas Mountains dont la multi-identité musicale plaît tant, le jeune musicien ouvre une nouvelle route solo, résolument chanson-pop-électro.

Batteur confirmé et affirmé, il fait la part belle aux percussions et rythmiques. Sa musique est épurée, elle donne le nécessaire, le primordial, qui sert la voix et met la batterie en valeur. Pas de grosse instrumentalisation, mais des sons clairs ; le dialogue est installé entre la batterie et les mélodies répétées, précises, sur lesquelles vient s’appuyer un texte poétique et mélancolique.

« Si par moments l’instant présent est en sommeil, demande-toi si au loin les tours s’effondrent sur les plaines. Je sais pourtant qu’au fond le soir te semble terne, qu’un lourd cerceau d’argent tout remuant roule sur tes ailes. »
« Les premiers matins pour tout guide, j’ai vu de tes mains la promesse du jour qui vient. »
« En sommeil », La Promesse, 2019

Les intros sont simples, l’instru monte petit à petit, doucement, jusqu’à se mêler aux notes entêtantes. La voix du chanteur cristalline dessine les syllabes, on entend l’importance donnée à la mesure et à la respiration. Les paroles tendres, étranges parfois, sont guidées par les notes maîtresses, et confèrent à cet EP réussi un ton doux, vivant et harmonieux.

 


Écouter Jaune


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s