Fraca!!! label - Soubresaut

FRACA!!!, le label créé par des femmes

La place des femmes dans la musique est un sujet dont on parle beaucoup, et cʼest important. Le mieux encore, cʼest dʼagir, comme lʼont fait les artistes Emilie Marsh, Katel et Robi en créant le label FRACA!!!.

Sʼautonomiser

Trois artistes, trois femmes, qui veulent aller toujours de lʼavant, en créant et en aidant à la création pour dʼautres artistes. Pour Robi, FRACA!!!, « cʼest la continuité dʼun état dʼesprit, dʼune énergie de partage et dʼexigence. Lʼenvie de construire un outil concret de réalisation de nos convictions artistiques et humaines ». Cʼest le moyen de ne plus être tributaire des autres, de tout faire soi-même, de prendre les choses en main. « Nous voulions pouvoir faire la musique que lʼon veut, dans notre propre temporalité, et des disques toute notre vie si nous le souhaitons ! Et offrir cette possibilité aux artistes que nous signons, à savoir Angèle Osinski et SuperBravo pour le moment et dʼautres à venir. », ajoute Katel.

Artiste et gérante de label

Entre création, enregistrement, concerts et tournées, comment concilier les deux métiers ? Katel : « Nous étions déjà très actives dans dʼautres projets : réalisatrice de clip pour Robi, musicienne sur scène pour Emilie Marsh, réalisatrice dʼalbum pour moi. Nous démarrons fort aussi, 6 sorties : les albums dʼEmilie dʼAngèle Osinski, de Robi, le 45 tours de SuperBravo, la compilation FRACA!!!-La Souterraine… » « Le fait dʼêtre 3 permet de basculer de lʼun à lʼautre. Mais dans la tête, cʼest un véritable exercice dʼéquilibriste pour que lʼun nʼempiète pas sur lʼautre », complète Emilie Marsh.

Femmes et industrie de la musique

Un beau livre des éditions MF (Compositrices, lʼégalité en acte, dont nous avons fait la chronique) fait le portrait de 53 compositrices et précise que seulement 10 % de femmes parviennent à vivre de ce métier ; un article de Télérama publie les noms de 1 200 signataires du manifeste Femmes engagées des métiers de la musique pour sʼunir et souligner les inégalités femmes-hommes dans le monde de la musique… Oui, on pointe le problème, mais une évolution des comportements se constate-t-elle ? Robi confirme quʼ« il y a un changement dans la prise de parole et la place qui lui est donnée. Et donc une prise de conscience. Mais nous ne sommes pas encore au stade où il paraît “normal” de voir une femme accompagner un artiste à la guitare ou à la batterie ! Cʼest loin dʼêtre ancré dans notre regard sur les choses. Il faut creuser et comprendre où se joue cette sous-représentation. » Katel ajoute : « Le chemin est encore long !  Surtout dans les postes de production et de décision. Et même encore artistiquement. Pouvez-vous citer beaucoup de femmes réalisatrices dʼalbum ? Compositrices de musique de film ? Lorsque lʼon regarde le catalogue des agents qui représente ces deux corps de métier, il nʼy a quasiment aucune femme. Mais cʼest en train de bouger. »

Un label comme les autres ?

Un label indépendant créé en septembre 2018, par des artistes pour les artistes, avec une réelle volonté de les intégrer dans tout le processus de réalisation et de production ; et de faire en sorte que les artistes puissent vivre de leur musique. En effet, alors que le pourcentage classique dʼun artiste signé en label se situe entre 7 et 10 % du prix de gros hors-taxe, FRACA!!! propose dʼemblée 15 %, et passe à 20 % dès que les frais engagés sur le projet sont recouverts. Un projet artistique honnête et rafraîchissant !


Site de FRACA!!!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s